Nuits Saint George - Vin de Bourgogne

Le coq au vin

Longtemps été le fleuron de Maman , l’estocade finale….avant la lotte à l’américaine…


Temps de préparation: 10 mins
Temps de cuisson: 1 heure
Pour 10 personnes

Nuits Saint George - Vin de Bourgogne

Ingrédients

  • 2 jeunes coqs charnus
  • 60 gr de beurre
  • 2 cuillères à soupe d’huile
  • 150 gr de lard maigre
  • 1 dizaine de petits oignons
  • 1 gousse d’ail
  • 1 bouquet de persil
  • 1 verre à liqueur d’eau de vie
  • 4 grands verres de très bon vin de bourgogne
  • 2 cuillères à soupe de farine

Préparation

  1. Couper en morceaux ou faire découper par le volailler les deux coqs .
  2. Faire chauffer 40 gr de beurre et les 2 cuillères à soupe d’huile dans une cocotte.
  3. Y faire dorer le lard et les oignons,
  4. Les retirer, les égoutter.
  5. Les remplacer par les morceaux de coq et les faire dorer.
  6. Remettre oignons et le lard.
  7. Chauffer l’eau de vie dans une casserole, faire flamber et verser le contenu flambant sur les morceaux de coq ( c’est mon truc pour faire flamber, soyez prudent!!)
  8. Ajoutez la gousse d’ail écrasée, le bouquet de persil, le vin rouge, le bouquet garni.
  9. Porter lentement à ébullition, couvrir et laisser mijoter 1 heure.
  10. Pendant ce temps, nettoyer et couper finement les champignons de Paris. Les faire sauter dans 20 g de beurre et les ajouter dans la cocotte. Poursuivre la cuisson pendant 20 minutes.
  11. Ecraser la farine et le reste du beurre ramolli à la fourchette dans un récipient, jusqu’à ce que le mélange soit homogène, y rajouter un peu de sauce chaude et bien délayer, puis verser peu à peu dans la cocotte en remuant. laisser épaissir en remuant sans arrêt.
  12. Servir très chaud.

Notes
Ce plat peut se préparer avant et se servir réchauffé, :
-accompagnement : pommes de terre cuites à la vapeur ou tagliatelles fraiches
-Boisson: bah, au départ le Gevrey Chambertin..
Mes variantes :
pour moins onéreux et plus pratique,
La viande: j’ai acheté des packs de blancs de gros poulets ainsi que des packs de découpes de poulets pour bénéficier d’un peu de carcasse.
Le lard : 150 gr de tranches de lard fumé
L’eau de vie : du whisky, je n’avais que cela et , après tout, c’est de l’alcool de grain…
Le vin : j’ai pris du Bergerac- la petite récolte de chez Nicolas-, c’était très bon…
Donc, on peut également nommer cette recette “Poulet au Bergerac”